Remarque :

  • Renseignements à jour sur les éclosions en France et en Italie
  • El Salvador, le Guatemala et le Kenya ont été ajoutés à la liste des pays ayant déclaré des cas
  • Date de la publication originale : 25 septembre 2017

Dans quelles régions le chikungunya constitue-t-il une préoccupation?

Le chikungunya est présent dans certaines parties de l’Afrique, de l’Amériques latines, de l’Asie, de l’Europe et des îles du Pacifique et de l’océan Indien. Le risque d’infection par le virus est plus élevé dans les pays où de récents cas d’infection ont été déclarés.  De grandes quantités de précipitations dans les régions où le virus chikungunya se produit peut accroître le risque de transmission.

Voici la liste des régions et des pays qui ont déclaré des cas soupçonnés et des cas confirmés d’infection par le virus chikungunya en 2017 et en 2018.

  • Europe : La transmission locale du virus chikungunya signalé en Europe est inhabituelle.
    • France : Entre août et novembre 2017, la France a signalé 15 cas confirmés et deux cas probables de transmission locale dans le Sud-Est de la France.
    • Italie: Entre septembre et novembre 2017, l’Italie a signalé 238 cas confirmés et 190 cas probables dans la région du Latium (comprend Anzio, Rome et Latina) et la Calabre.
  • Caraïbes et Amériques : La transmission locale du virus chikungunya signalé dans les Caraïbes et les Amériques est courante.
    • Brésil
    • Bolivie
    • Colombie
    • Costa Rica
    • Équateur
    • Guyane française
    • Guadeloupe
    • Guatemala
    • Martinique
    • Mexique
    • Nicaragua
    • Panama
    • Paraguay
    • Pérou
    • Porto Rico
    • Saint-Barthélemy
    • Saint-Martin
    • Salvador
    • Venezuela
  • Asie : La transmission locale du virus chikungunya signalé en Asie est courante.
    • Inde
    • Pakistan
  • Afrique : La transmission locale du virus chikungunya signalé en Afrique est courante.
    • Kenya

Qu’est-ce que le virus chikungunya?

Le chikungunya est un virus qui se transmet aux humains par la piqûre d’un moustique infecté. Il provoque habituellement une forte fièvre et des douleurs articulaires graves. Il peut aussi s’accompagner des symptômes suivants :

  • éruption cutanée
  • fatigue
  • douleurs musculaires
  • maux de tête
  • nausées
  • vomissements

Les douleurs articulaires peuvent être intenses et durer des mois ou des années. Les symptômes de l’infection au virus chikungunya peuvent être très semblables à ceux de la fièvre dengue et du virus Zika.

Il n’existe aucun vaccin ou médicament pouvant prévenir l’infection par le virus chikungunya.

Comment pouvez-vous vous protéger contre le chikungunya?

Consultez un fournisseur de soins de santé ou visitez une clinique santé-voyage, de préférence six semaines avant votre départ.

Protégez-vous contre les piqûres de moustiques, en tout temps. Les moustiques qui transmettent ce virus piquent habituellement le jour, mais peuvent également piquer la nuit.

  • Appliquez un insectifuge sur la peau exposée
  • Couvrez-vous : portez des couleurs claires, des manches longues et un pantalon
  • Choisissez des chambres climatisées et des endroits dotés de moustiquaires en bon état aux portes et aux fenêtres
  • Utilisez des moustiquaires de lit : pour protéger le lit, mais également les parcs et les lits de bébé ou les poussettes

Surveillez votre état de santé

  • Si vous développez des symptômes du virus chikungunya lorsque vous voyagez ou à votre retour d’un voyage, consultez un professionnel de la santé (médecin , infirmière, pharmacien…). Informez-le des régions où vous avez voyagé ou vécu.
Facebook Comments
back to top
Traduire »